Devenir auto-entrepreneur : les bons réflexes pour ne pas se planter

Publié le 10/3/2022





 

Devenir auto-entrepreneur : les bons réflexes pour ne pas se planter !


Notre titre fait un peu penser à ce type d’article : “Ce que j’aurais aimé savoir avant de me lancer dans…”. 

On l’admet volontiers : ce genre d’articles pullule sur le net et ce n’est pas l’originalité qui nous étouffera aujourd'hui. Mais ce n’est pas parce que votre voisin a des arbres fruitiers dans son jardin que vous ne pouvez pas en planter d’autres variétés, non ? Bref, là n’est pas le sujet du jour ! 

Revenons à ce qui nous intéresse. Nous le savons : devenir auto-entrepreneur est un rêve ou un début de réalité pour bon nombre de nos lecteurs. Le lancement dans une aventure d’indépendance professionnelle est une période assez folle. L’excitation, la motivation, les questions par milliers, la peur, les doutes…  Difficile de ne pas en garder un souvenir ému *snif*. 

À titre personnel, votre serviteur n’a pas suivi la plupart des conseils qu’il va vous donner. “Non, mais quel culooooot !”, comme dirait Amonbofis. C’est en effet l’apprentissage par l’erreur, les écueils et les petites claques derrière le crâne qui lui ont servi de professeur, à l’instar d’un maître Yoda pas toujours très clément. Soyons clairs : je ne regrette rien. Mais si je devais recommencer aujourd’hui, à partir de zéro, et que je souhaitais être efficace le plus rapidement possible, voici ce que je ferais …

S’entourer de personnes plus aguerries que soi


Concrètement, toutes les recommandations qui suivent ont un point commun : le non-isolement. 

Le premier conseil coule donc de source… Vous devez vous entourer de personnes qui ont plus d’expérience que vous en tant que freelance. Et ces personnes doivent être prêtes à vous prodiguer leurs conseils. Si vous cherchez bien, il est certain que vous trouverez des indépendants prêts à vous filer un coup de main. C’est très gratifiant l’air de rien. Que ce soit par le réseau familial, amical, vos anciens collègues ou sur le web, vous trouverez nécessairement quelqu’un !

Mais pourquoi trouver une personne plus expérimentée, en fait ?” me demandez-vous, fier comme un loup solitaire. 

Comment suivre vos finances et les optimiser ? Quelles sont les meilleures assurances pour indépendant ? Comment gérer votre prospection et trouver vos premiers clients sans vous brader ? Comment prendre des vacances et rester productif ? Devez-vous vraiment payer le montant indiqué sur le document que vous avez reçu par la poste après votre inscription auprès de l'URSSAF ? La liste pourrait continuer, encore et encore. 

Êtes-vous capable de répondre à toutes ces questions aujourd’hui ? Non ? Est-il utile de perdre du temps à chercher par vous-même ces informations si quelqu’un peut vous prodiguer ses conseils directement et vous faire aller plus vite ?  À quoi bon traverser la rivière à la nage quand d’autres peuvent vous construire un pont ? 

Un indépendant avec de la bouteille saura vous aiguiller et vous éviter de vous faire berner. Ne restez pas seul ! 
 

Fréquenter des espaces de coworking, etc.


Au-delà des conseils que vos pairs peuvent vous prodiguer, il y a un tout un aspect social à ne pas négliger. 

Que vous le souhaitiez ou non, devenir entrepreneur, c’est souvent mettre beaucoup d’heures de travail pour réussir au départ. C’est souvent travailler seul et isolé. 

À l’âge adulte, quand on est salarié, notre vie sociale est principalement entretenue par nos rapports entre collègues. Quand on est indépendant et adulte, les rapports sociaux réels peuvent vite devenir quasi inexistants si on n’y prête pas attention. C’est à mon sens une erreur que beaucoup trop de personnes commettent.. 

Peu importe votre activité, vous confronter à d’autres humains qui ont souvent les mêmes ambitions que vous ne pourra que vous motiver et vous faire du bien. En résumé, on sort de son bureau, on va travailler dans un café, dans une salle de coworking, chez un ami qui travaille sur un autre projet. Peu importe ! 
 

Lire, écouter, regarder : une astuce pour avancer sereinement


Rester dans son carcan, s’ancrer dans ses habitudes et ne pas se confronter au monde extérieur. En règle générale, tout ça est une très mauvaise idée. Au départ et même après, il est crucial de se tenir informé sur l’actualité de sa branche et de maintenir sa motivation au top en observant ses pairs. 

Ce triptyque, vous respecterez : 
   

Utiliser les bons outils pour ne pas perdre de temps


En tant qu’indépendant, vous aurez sans doute besoin d’utiliser plusieurs outils/solutions, que ce soit pour gérer : 
 
  • votre facturation ; 
  • vos finances  ; 
  • votre temps ; 
  • vos tâches ; 
  • votre épargne ; 
  • votre site internet
  • vos ventes en ligne ;
  • votre prospection ; 
  • vos déclarations ;
  • etc. 

Je vous conseille de prendre le temps et de ne pas vous précipiter sur une solution trop rapidement. Généralement, avec ces petites bêtes, c’est un peu comme un mauvais mariage, quand on a commencé, on ne change plus, même si ça nous ennuie ! Maintenant que vous connaissez tout ça, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne route et un excellent début d’aventure. Puisse-t-il vous apporter tout ce que vous attendez et même plus ! 

Sur ces dernières paroles, n’oubliez pas que toute l’équipe de Wifeo vous assiste dans votre activité d’entrepreneur sur le web, que ce soit avec notre solution facile et accessible, ou grâce à nos différents contenus.
 

 
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet