Professeur de yoga : comment et pourquoi vendre une formation en ligne ?

Publié le 6/5/2021




Formation en ligne prof de yoga

Qui ne signerait pas des deux mains pour se sentir plus en harmonie avec lui-même... et avec les autres ?
Personne.

Pour chacun-chacune, le bien-être est un graal absolu, mais comment s’en approcher, comment le récolter ?
Quelles sont les recettes ?
Comment se retrouver plus souvent dans une bulle de sérénité que dans une zone de tracas ?

Comme vous êtes professeur de yoga, vous détenez des éléments précieux pour apporter une partie des réponses attendues.

Mieux encore : vous avez le talent requis pour partager votre savoir. Grâce à votre enseignement, des dizaines ou des centaines de personnes ont déjà fait un pas décisif vers une forme de sagesse, en écoutant mieux leur corps et en s’oxygénant l’esprit. Indépendamment de leur motivation - envie, passion, prescription, nécessité - vos élèves suivaient vos cours avec assiduité, jusqu’au moment où la pandémie a choisi de mettre toutes les activités présentielles entre parenthèses.

Du coup, comme nombre de professeurs de yoga, vous voilà dans une situation compliquée, avec un flot de questions, dont celle-ci : ne pourrais-je pas me créer un revenu d’appoint en vendant ma formation de yoga en ligne ?
En mode proactif, l’équipe Wifeo (Le meilleur service pour créer des formations en ligne !) a choisi de répondre à votre question pour vous filer un bon coup de pouce : tous nos conseils dans cet article.
 
 

Pourquoi créer votre formation de yoga en ligne ?

Transmettre un savoir, c’est l’essence même de votre métier !

Après avoir appris et apprécié le yoga dans toutes ses largeurs et sous toutes ses coutures, vous avez choisi de devenir professeur de yoga à votre tour. Ce faisant, vous avez petit à petit développé une approche personnelle. C’est ce qu’on pourrait appeler votre méthode de yoga, voire votre marga. Si vous avez la conviction que cet enseignement mérite de dépasser les contraintes de la crise sanitaire, nous vous conseillons de créer votre formation de yoga en ligne.

Avec cette nouvelle forme d’enseignement, vous pourrez compenser partiellement le manque à gagner de la période délicate que vous venez de traverser, mais aussi toucher un plus grand nombre d’élèves.

Le passage par internet ne manquera pas d’élargir votre rayon d’action. Grâce au web et à votre implication digitale, vous pourrez déployer votre communauté et vous constituer, petit à petit, un revenu passif qui ne sera pas négligeable.
 
 

Pour tous et à tout âge, quelle que soit la condition physique

Dans un monde toujours plus bousculé, pour ne pas dire chambardé, il est clair que la discipline que vous enseignez peut apporter ses bienfaits à de nombreuses personnes.

Contrairement aux idées reçues - qu’il faut régulièrement balayer pour faire un pas en avant - le yoga n’est pas né pour se cantonner aux séniors et/ou principalement aux femmes, même si cette double cible constitue la plus grande partie des pratiquants.

Au-delà des niches qui ont tendance à se développer ces dernières années, comme celle des femmes enceintes ou des très jeunes enfants, la cible potentielle ne cesse de s’élargir.

Si le yoga bénéficie même de sa journée nationale, le 21 juin, sur décision de l’ONU, c’est bien parce qu’il s’adresse à tous les âges, à tous les courants de pensée et à tous les corps, même ceux qui sont en manque de condition physique.

Tout l’art consiste à s’investir dans la discipline en respectant scrupuleusement les étapes. À cet égard, l’œil attentif et les conseils d’un professeur avisé sont évidemment souhaitables. On ne vient pas au yoga comme au culturisme, pour faire de la gonflette et/ou pour épater la galerie. C’est d’ailleurs écrit dans la signature intrinsèque du yoga : la pratique de cette activité est dénuée de tout esprit de compétition.
 
 

Les cours de yoga sont portés par l’air du temps

Il suffit d’ouvrir les magazines et de respirer l’air du temps pour comprendre que l’horizon est 100% prometteur pour le yoga et ses adeptes.

Tous les médias font aujourd’hui la part belle aux méthodes et aux produits qui permettent de s’entretenir, de combattre le stress et de se soigner de façon naturelle. Grâce à ce vent favorable, l’homme de la rue fait chaque jour plus attention à ce qu’il mange et à ce qu’il boit.

Quel contenu, quel contenant, quelle origine ? Toutes ces questions sont relativement nouvelles et force est de constater qu’elles s’invitent de plus en plus souvent dans les discussions familiales. Pour ne prendre qu’un exemple, il suffit de s’intéresser à la progression du végétarisme et des courants qui visent à s’en rapprocher, comme le flexitarisme.

En 2018, en France, une étude de l’institut Xerfi révélait une augmentation de 24% des ventes de produits vegan et végétariens. Une autre étude, menée par Kantar Worldpanel, révélait qu’une famille française sur 3 faisait désormais des efforts tangibles pour limiter sa consommation de repas à base de viande ou de poisson. Ces nouveaux réflexes de consommation sont parfaitement en phase avec une philosophie dont les amateurs de yoga sont conscients depuis longtemps, même pour ceux qui limitent leur pratique au yoga postural.
 

5 étapes pour créer votre formation yoga en ligne

Tous les signaux sont au vert pour passer à l’action et créer votre formation de yoga en ligne.
Le moment est donc venu de vous pencher sur la façon d’élaborer votre contenu, de faire le point sur les outils dont vous pourriez avoir besoin et d’identifier votre cible.
Sans vouloir être exhaustif, voici 5 points qui méritent toute votre attention :
 

1 - Quelle matière dans votre formation yoga ?

Derrière les 4 lettres yoga que tout le monde connaît, il existe un bon nombre de nuances. Il est donc important de préciser la nature particulière de votre enseignement en trouvant les qualificatifs adaptés. Cela vous évitera de vous noyer dans un océan de propositions.

Quels sont les mots-clés qui démarquent la formation que vous proposez de celle mise au point par d’autres professeurs de yoga ? Vu l’ampleur de la discipline, il est vivement recommandé de baliser votre matière et de vous concentrer sur les aspects que vous maîtrisez parfaitement, surtout s’il s’agit de votre toute première formation en ligne.

Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer pour déterminer votre champ d’action : proposez-vous un cours d’initiation, un cours qui s’adresse aux débutants, un enseignement pour les pratiquants confirmés, voire un programme de formation destiné à d’autres enseignants ?
 

2 - Trouvez le titre accrocheur et adéquat

Quand vous aurez bien cadré le périmètre de votre formation en ligne, je vous conseille de prendre un bon temps de réflexion pour trouver le meilleur intitulé possible. Le bon titre peut faire la différence. N’oubliez pas qu’il y a plus de 9 chances sur 10 que votre futur élève vous trouve via les rouages de Google.

Concrètement, je vous suggère d’essayer différentes formulations et de les taper dans ce fameux moteur de recherche pour découvrir les propositions de la concurrence. Cette démarche vous permettra probablement de trouver le petit mot qui peut faire la juste nuance pour vous faire sortir du chapeau.
 

3 – Faites la sélection de vos supports

Entre les supports écrits, les supports audio et les différents supports visuels - illustrations, croquis, photos, vidéos - vous avez l’embarras du choix pour composer le menu parfait et afficher votre formation yoga en ligne au prix le plus juste.

Pour l’inventaire des supports, je vous suggère un transit par un autre article de notre blog pour ne pas réinventer la roue : Quels types de contenu pour une formation en ligne. Vous y trouverez toutes les infos utiles pour tirer le meilleur parti des mots, des images et du son.
 

4 - Soyez méthodique au moment du lancement

Une fois que vous aurez bouclé votre programme de formation, vous n’aurez qu’une seule hâte : lancer des annonces et espérer des résultats.

Mais attention à la précipitation ! La sagesse et l’expérience doivent vous inciter à programmer votre lancement. Pour booster vos chances de réussite, il est utile de baliser les étapes. Si vous souhaitez quelques recommandations, intéressez-vous aux 6 astuces détaillées dans cet autre article du blog Wifeo.
 

5 – Pensez à garder le contact avec vos élèves

Pour un écolage de qualité, je vous conseille d’offrir des opportunités de contact aux personnes qui feront l’acquisition de votre formation en ligne. Et dans ce registre, quoi de mieux que l’organisation ponctuelle d’un webinaire ?

La formule est idéale ... même si je déteste le mot webinaire. Non mais quoi, qui a eu cette affreuse idée de marier le préfixe d’une langue avec le suffixe d’une autre ?
Outre les contacts orchestrés entre le prof et ses élèves, n’hésitez pas à initier des contacts entre ces derniers. Via une plateforme d’échanges, ils pourront s’encourager et partager leurs impressions, au bénéfice de votre notoriété.
 

La balle est dans votre camp

Si ces quelques conseils vous ont conforté dans l’idée de concocter votre propre formation de yoga en ligne, nous nous en réjouissons.
Pour passer à la phase pratique, retenez que l’équipe Wifeo reste à votre écoute, que ce soit pour un conseil et/ou pour l’acquisition d’un produit.

Toutes nos offres sont à portée de clic : prenez le temps de les découvrir !
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet