4 difficultés rencontrées par les entrepreneurs qui lancent leur activité

Publié le 5/3/2020




Vivre de sa propre activité est un rêve nourri par de nombreux entrepreneurs (accomplis ou en devenir). Il est important pour eux de bien comprendre que réaliser ce rêve demande à surmonter des difficultés, craintes ou réelles.

Ces difficultés ne sont rien comparées au sentiment d'accomplissement et de liberté que procure la création de sa propre entreprise. Mais connaître ces difficultés à l'avance est toujours un avantage pour mieux les appréhender, et mieux les gérer.

Voici 4 difficultés qu'un entrepreneur peut rencontrer au lancement de son activité, ainsi que quelques pistes pour arriver à les surmonter.

 

La solitude du/de la chef(fe) d'entreprise

On associe souvent la création d'une entreprise à la nécessaire solitude de son fondateur.

Beaucoup d'expériences tendent à démontrer que ce sentiment fait partie des raisons pouvant expliquer un échec au lancement de l'activité. Lorsqu'on est salarié, nous avons toujours un cadre défini, une ou plusieurs personnes qui orientent nos actions. Une fois le cap de l'entrepreneuriat franchi, vous vous retrouvez dans une certaine solitude face à tout ce que vous avez à accomplir (si vous avez un/une associé(e), cette solitude peut être atténuée, mais elle subsistera en partie).

Être seul lorsqu'on lance une activité implique de ne pas avoir de regard extérieur sur son activité. Et ne pas avoir de regard extérieur est souvent problématique pour avoir une vision objective des choses, et savoir vous renouveler.
De la même façon, se couper d'un accompagnement pour combler une certaine inexpérience de l'entrepreneuriat implique des conséquences qui peuvent freiner vos projets.

Lors du lancement de votre activité, n'hésitez pas à vous entourer pour réussir. Pensez à vous constituer un réseau, à communiquer avec vos clients, à essayer de vous constituer une communauté. Autant de choses qui viendront rompre ce sentiment de solitude.

 

Affronter et gérer le doute

Réussir son projet d'entreprise amène a des situations où clairement vous remettrez vos idées en cause. Vous remettrez aussi en cause ce que pensent les autres, car pour la plupart des gens, il n'est pas imaginable de sortir du cadre du salariat, qui leur est proposé sans autre alternative depuis leur plus tendre enfance.

Voulant absolument réussir dans votre projet, vous allez explorer toutes les pistes possibles de réflexion et vous installer dans une zone de doute. Ce doute peut être bénéfique car il peut vous permettre de faire évoluer positivement votre projet, mais il peut aussi vous freiner si vous ne mettez pas en place des méthodes pour, à un moment ou à un autre, prendre confiance en votre produit et en vos aptitudes.

Pour le faire disparaître, vous réagirez de manière différente : tantôt vous persuadant de la réussite de votre activité, tantôt par l'emploi de la méthode Coué au plus près de vous.

L'important est de ne pas rester sur vos doutes, de les utiliser pour vous améliorer, pour transformer votre activité, pour évoluer.

 

La gestion de la trésorerie

Créer son entreprise demande de prendre de nouvelles habitudes en terme de gestion de l'argent. En commençant par différencier clairement votre argent de celui de l'entreprise.

Avoir une gestion saine de la trésorerie est un passage obligé pour la réussite de votre projet. Gardez-le en tête dès le début !

Que votre activité nécessite un investissement important ou au contraîre aucun investissement, que les sommes que vous encaissez soient importantes ou pas, vous devez être rigoureux et vous imposer un certain nombre de tâches administratives pour arriver à cette bonne gestion.

Outre les obligations légales de déclarations et autres documents à fournir, essayez de vous créer une comptabilité qui vous parle, ne vous contentez pas des bilans "officiels". Créez-vous par exemple un tableau excel avec l'ensemble de vos encaissements et dépenses, qui vous permettra d'avoir une idée (imprécise) de là où vous en êtes.

 

La conscience de l'échec

Même si le grain de folie qui est en vous et qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure vous a permi de ne pas vous laisser envahir par les pensées négatives, bien souvent se lancer dans une nouvelle activité d'entreprise suppose d'avoir en tête l'échec possible de celle-ci.

Cette peur de l'échec, est probablement ce qui dissuade la plupart des gens qui rêvent de projets entrepreneuriaux. Certains pensent qu'échouer dans son entreprise engendre une perte de confiance de la part des personnes extérieures.

Mais pas vous ! Car vous savez que l'échec peut-être considéré, au contraire, comme un apport très positif à votre expérience.

Qui a dit que tout le monde devait réussir du premier coup ?

Ne pensez-vous pas qu'un échec sera toujours plus petit que la réussite qui suivra ?
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Vous recevrez un email contenant un lien de confirmation dans quelques instants.

Recevez notre newsletter

Nous vous aidons dans votre projet  entrepreneurial.

Après inscription, vous recevrez un email avec un lien à cliquer pour confirmer votre inscription !

Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet