Vous avez un projet entrepreneurial... Pourquoi et comment tester votre idée ?

Publié le 8/6/2020




La confiance en soi et la conviction sont des qualités incontournables lorsque l'on veut promouvoir une idée en la mettant sur le marché. Mais cela n'exonère pas de valider le bien-fondé de son projet.

Pour ce faire, deux stratégies qui peuvent se compléter et s'entrecroiser :
  • la première relève de l'enquête marketing ;
  • la seconde de l'expérimentation…
 

Pour tester votre idée, enquêtez !

Votre idée mérite certainement d'être protégée, mais il vous faudra pourtant – même partiellement - la dévoiler pour vérifier sa pertinence et sa « désirabilité » !

Vous pourrez ainsi à l'aide de croquis et de questionnaires, interroger les acteurs de votre futur écosystème (clients, concurrents, fournisseurs etc.).

Rejoignez des clubs d'entrepreneurs ou des réunions organisées par les Chambres de Commerce et présentez votre projet.
Intégrez, sur les réseaux sociaux, des groupes en lien avec votre idée et échangez sur le sujet.
Demandez à vos proches leurs avis ... 

Bref, réalisez votre étude de marché en termes d'accueil et de faisabilité.

Et, en parallèle, bien sûr ne négligez pas le bon vieux « business plan » … Celui qui, au-delà de confirmer que votre idée plait, attestera aussi de sa rentabilité financière !

 

Pour tester votre idée, expérimentez la !

MVP (ou PMV en français), proto, pilote, MOC... Tous ces termes barbares ont, sous des appellations différentes ; un même objectif : parfaire un produit avant de le mettre sur le marché.

Pour cela, on le conçoit (dans une version plus ou moins avancée); mais surtout, ensuite, on le teste, on l'éprouve et on le fait évoluer...

Ainsi, le Minimum Viable Products (MVP ou, en français, produit minimum viable), le prototype, le pilote ou encore le Proof Of Concept ( POC ou en français, preuve de concept ) sont des techniques utilisées en amont de mises sur le marché, de nouveaux produits ou business modèles.

Leurs différences ?

Globalement elle se situe au stade de la maturité du projet, choisi pour déployer telle ou telle technique.

Ainsi, le POC ou le prototype projettent un produit qui n'est pas encore existant, en vérifiant l'adéquation entre ses fonctions et les besoins de son futur marché.
Ils ne sont pas commercialisés et ne sont même, quelquefois, qu'à l'état de concept, ou de version ultra- simplifiée.

Par exemple, s'agissant d'une appli mobile, le POC peut être réduit à une succession d'images assortie d'une navigation simulée.

Le prototype d'un produit physique peut être, quant à lui, une simple maquette en carton permettant une première manipulation qui vise, par exemple, à valider ses dimensions ou sa forme…

Le MVP, par contre, concerne un produit (ou un service) fonctionnel (viable). Il peut être commercialisé tel quel, même si le but est de continuer à le faire évoluer.
Le MVP est en effet doté de toutes les caractéristiques essentielles, lui permettant ainsi d'être proposé à des "early adopters" ; c'est-à-dire des clients précoces.

Une fois mis sur le marché, le produit s'inscrit donc dans une démarche itérative; l'objectif étant de construire LE produit idéal ; grâce aux retours des utilisateurs qui sont pris en compte pour le faire évoluer.
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Vous recevrez un email contenant un lien de confirmation dans quelques instants.

Recevez notre newsletter

Nous vous aidons dans votre projet  entrepreneurial.

Après inscription, vous recevrez un email avec un lien à cliquer pour confirmer votre inscription !

Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet