Les seniors et le freelancing : une seconde jeunesse !

Publié le 14/1/2021




Seniors et freelancing


Wifeo est un service de création de sites, qui permet notamment de créer et vendre des formations en ligne. Accessible à tous de par sa simplicité, Wifeo est notamment utilisé par beaucoup de seniors.

Et qui de mieux que des personnes d'expérience, avec une carrière derrière eux, pour créer en vendre des formations en ligne aux petits jeunes avides de savoir ?!

D'ici 2025, le « boom des seniors » va prendre plus d'ampleur en Europe avec de nombreux départs à la retraite.

Les entreprises sont souvent réticentes pour recruter des seniors, pourtant, elles apprécient la qualité de leur travail et l'expertise de leur profil. Pour attirer les employeurs, nos aînés ont donc investi les nouvelles technologies et la digitalisation des échanges.

On appelle « les persistants », près de 500 000 retraités qui ont repris une activité professionnelle, soit trois fois plus qu'il y a dix ans !
 
 

Qu'est-ce que le freelancing ? Et pourquoi se lancer en tant que senior ?

Tout d'abord, définissons ce qu'est un « senior ». La définition dépend du point de vue des personnes interrogées. En entreprise, on appellera « senior » les salariés de plus de 50 ans, tandis que dans le milieu médical, l'âge de 70 ans semble plus approprié. Selon l'État français on est senior lorsqu'on atteint l'âge de la retraite.

Ensuite définissons le freelancing. Il s'agit d'une forme de travail indépendant. La personne en freelance réalise des missions pour le compte de clients qui l'ont mandaté. Il n'a pas de contrat à long terme comme les salariés en CDD ou CDI.
Le freelancing peut permettre de ne pas se couper brutalement de la vie sociale et de conserver une activité intellectuelle. Des métiers dans les domaines de l'informatique, des médias, de la formation, du conseil… s'y prêtent pour ceux qui ont souvent accumulé une longue expérience dans le cadre professionnel et connaissent bien le monde du travail. Les avantages du freelancing sont nombreux :
  • Meilleure gestion de son temps et de sa charge de travail en fonction du nombre de client et de ses envies.
  • Réorientation vers des domaines qui passionnent
  • Continuer à se former dans différents domaines
  • Conserver une vie sociale intense.
  • Opérer une transition professionnelle en douceur
Cependant, se lancer en freelance suppose de relever quelques défis. Par exemple, il faudrait adopter de nouvelles pratiques liées à la situation d'indépendant, bien différente de celle de salarié (télétravail et usage majoritaire des technologies telles que mail, visioconférence, recherche de clients...).
 Ces défis sont positifs et stimulants pour le « mieux-vieillir », et permettent aussi d'avoir un petit complément de retraite. 
 
 

Comment faire concrètement pour devenir un retraité freelance

Tout d'abord, il faut choisir le statut d'indépendant qui correspond le mieux à votre activité afin d'initier les démarches administratives adéquates. Il est important de peser les avantages et inconvénients de chacun avant d'y souscrire. Il en existe quatre.
  • Auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur
  • Entreprise individuelle (EI, EIRL)
  • Portage salarial 
  • Création d'une société (EURL, SARL, SASU)
Les formalités de création d'une entreprise individuelle sont plus légères que pour une société, notamment s'il s'agit d'une micro-entreprise (auparavant appelée auto-entreprise). Statut prisé par les seniors, l'entreprise individuelle se prête bien à la phase de lancement et d'évaluation de son projet. Le statut de micro-entrepreneur est très simple à acquérir (une déclaration en ligne rapide sur le site de l'URSSAF), mais il existe des plafonds de chiffre d'affaires (72 600 € en 2020 pour de la prestation de services).
Pour les retraités du régime général, il est possible de cumuler les revenus de leur nouvelle activité avec leurs retraites. Ce cumul peut être total ou partiel selon la situation du retraité.
 
L'exécution des missions conduit vers des contrats de prestation de service, pour lesquels le freelance organise son travail librement en fonction des conditions qu'il a négociées avec son client. La durée du contrat peut être courte (mission ponctuelle de rédaction d'un texte, par exemple) ou à durée indéterminée (prestations répétées de rédaction, selon une périodicité régulière, sans date de fin).
Dans tous les cas, le contrat doit contenir quelques éléments essentiels tels que :
  • La description précise de la mission
  • Le délai
  • La rémunération et les conditions de paiement (versement d'acomptes, etc.)
  • La cession des droits d'auteur, etc.
Pour la plupart des missions de freelance, la rémunération peut être fixée forfaitairement pour l'ensemble de la mission ou à l'heure de travail. Le plus souvent, un devis est établi par le travailleur indépendant et devra être validé par le client avant de commencer la mission de freelancing.
 
 

Un profil valorisé par les entreprises

Même si certains employeurs peuvent être réticents pour recruter un futur salarié senior, ils ne le sont pas autant lorsqu'il s'agit d'un freelance senior. En effet, recruter un freelance n'est pas engageant pour l'entreprise. Le silver entrepreneur est gage de qualité pour des missions précises où les jeunes ont moins d'expérience.
Pour trouver des clients, le retraité peut s'abonner à des plateformes spécialisées dans le freelancing (certaines sont même dédiées aux seniors) sur lesquelles il pourra créer son profil et mettre en avant son offre de service. Il peut aussi s'adresser à des agences spécialisées dans le métier qu'il veut exercer pour créer avec elle un partenariat durable.
Si vous souhaitez vous mettre en avant, nous vous conseillons fortement d'utiliser notre éditeur de création de pages internet. Il est intuitif, simple d'utilisation, et vous permet de créer un site ou un CV en ligne sans perdre de temps. L'utilisation des images vous permettra de créer un site qui vous ressemble et qui vous permettra de sortir du lot.
 
De plus en plus nombreux parmi les freelances, les seniors sont des prestataires appréciés des entreprises : ils réunissent, en effet, de nombreux atouts : des compétences et une expertise qui les rendent rapidement opérationnels, une motivation qui leur permet de s'adapter à leurs nouvelles conditions de travail, une flexibilité due à leur statut. Le freelancing de nos aînés est ainsi promis à un bel avenir.
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet