L'intérêt de lancer son idée d'entreprise en version MVP

Publié le 15/6/2020




Croire dur comme fer en ses idées, c'est très bien.

Les tester avant de les mettre en marché, c'est encore mieux !

Se lancer dans un projet entrepreneurial représente toujours un risque. Vous allez développer une idée, un produit ou un service, sans savoir à l'avance si il rencontrera son public. Plus vous investirez (temps et argent) avant de confronter votre produit/idée/service à de vrais clients, et plus vous agrandirez le risque.

Ainsi, opter pour un lancement en « MVP » représente le moyen idéal de se lancer dans l'aventure d'un lancement de produit ou de service, tout en limitant les risques d'investir trop - en temps ou en argent - sur une idée qui pourrait ne pas rencontrer son public…

On vous dit tout sur le MVP !

 

MVP… « Mieux Vaut Prévoir » ?


L'acronyme fonctionne tant sur la forme que sur le fond...
Pour autant, ce n'est pas celui qui est évoqué dans cet article ! Le MVP dont nous allons traiter signifie « Minimum Viable Product », c'est-à-dire, en français, « Produit Minimum Viable ».

La paternité du concept revient à Eric Ries, un entrepreneur américain qui a démontré via ses ouvrages, que toute entreprise est à même de trouver les solutions lui permettant d'accroître son chiffre d'affaires, d'encourager l'innovation, et de révolutionner ses méthodes de travail.

Eric Ries a donc fait du MVP, une véritable méthode marketing, qui a vocation à tester un produit ou un marché, rapidement et de façon plutôt qualitative.

Le MVP vise à minimiser les risques d'échec en se focalisant sur la compréhension et l'apprentissage des besoins des futurs clients.

La finalité du Minimum Viable Product sera de :
  • Bien définir et affiner sa cible, grâce à la techniques des persona, mais aussi des sondages, des brainstorming, des échanges…
     
  • Mettre en place une version minimale du produit, du service ou de l'application ; et le confronter aux réalités du marché, afin d'en détecter le plus rapidement possible les points forts, mais aussi les limites.
     
  • Collecter et analyser rapidement les feedback clients ou utilisateurs,
     
  • A partir des conclusions des premières étapes, statuer sur un « Go » ( avec des ajustements si nécessaire.. ) ou un « No Go » !
 

Comment mettre en place un MVP ?


Réaliser un bon MVP répond à quelques normes, qui, si elles sont contraignantes, sont aussi décisives puisque c'est de l'avenir de votre produit dont il s'agit !

Voici donc les principales étapes à respecter :
  1. Procéder à une étude de marché. Un lancement à succès est celui qui parvient à répondre aux normes ( et attentes ) de son marché, tout en se payant le luxe d'être différenciant,
     
  2. Concevoir et réaliser les supports de présentation du MVP : maquettes, prototypes, captures d'écran pour une appli, etc.
     
  3. Sonder les utilisateurs, comprendre les besoins clients,
     
  4. Définir le produit final et sa stratégie de mise en marché. Souvent, la copie initiale est revue au cours de cette étape, en fonction des comportements observés par les béta utilisateurs pendant la phase de test.

In fine, le Minimum Viable Product permettra de créer un produit qui sera moins élaboré que la version aboutie, mais qui sera aussi – et surtout – moins cher à produire ! Pour autant, la version MVP contiendra le « minimum viable » nécessaire pour tester les futurs utilisateurs.
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet