Faut-il vraiment créer un compte Tik Tok pour votre business ?

Publié le 16/12/2021




 

Bon, il ne sert plus à rien de le nier : Tik Tok est devenu LE réseau social par excellence. Plus de trois milliards de téléchargements, des comptes qui obtiennent des millions d’abonnés en un claquement de doigt, des success story entrepreneuriales, de nouveaux codes de communication… Le géant chinois bouleverse toutes les règles du jeu virtuel. 
Devant cette promesse d’Eldorado, vous vous posez sans doute deux questions : dois-je créer un compte Tik Tok pour mon business et comment obtenir ma part du trésor ? Pour répondre à ce double questionnement, il est important de connaître le fonctionnement de cette plateforme, son intérêt potentiel et les enjeux entrepreneuriaux qui y sont liés. 
Seules ces données précieuses vous permettront de prendre la décision qui scellera votre destin. J’en fais trop ? Bon, ce n’est pas grave, avançons ! 
 

 Tik Tok, c’est quoi exactement ?

 

Si je devais résumer le sens de cette application en deux mots, je dirais sans doute ceci : maelström chronophage. Laissez-moi éclaircir mon propos !  
Grâce à son algorithme ultra développé (et ultra critiqué aussi), Tik Tok propose du contenu en rapport avec ce que nous aimons visionner. Et ce de façon dynamique ! Autrement dit, Tik Tok lit presque dans nos pensées. Il suffit de regarder deux ou trois minis vidéos sur des personnes qui font de la pâtisserie ... pour que d’autres vidéos de ce type nous soient proposées instantanément. Il devient alors impossible de lâcher son smartphone. 
C’est si bien fait que l’utilisateur est habilement amené à scroller vers la vidéo suivante pour avaler sa nouvelle dose de dopamine. 
Ce phénomène est à la base d’un chiffre fort : un utilisateur moyen passe 52 minutes par jour sur l’application. Une durée très similaire à Instagram, Snapchat et bien supérieure à Facebook (seulement 34 minutes pour le père de famille). 
 

Tik Tok, comment ça marche et quelle est la cible principale ?

 

Concrètement, Tik Tok, c’est de la vidéo, uniquement de la vidéo, toujours de la vidéo. Mais toutes ces vidéos ne sont pas forcément différentes les unes des autres. À l’instar des challenges qu’on pouvait déjà retrouver sur d’autres réseaux sociaux, nombre d'entre elles ont une base commune : répondre à des questions en faisant une certaine danse, montrer sa journée classique, etc. Chaque créateur adapte cette base à sa sauce et tous ces contenus sont créés dans un seul but : obtenir une certaine audience et faire grimper les stats de son compte pour toucher le gros lot. 
Et en parlant d’audience, sur Tik Tok, elle est très jeune : 90% des utilisateurs ont moins de 35 ans. Mais il n’y a pas que des adolescents dessus : 32% des utilisateurs ont entre 25 et 34 ans.

Pour résumer, un utilisateur sur trois dispose clairement d'un pouvoir d’achat et passe 52 minutes par jour sur des vidéos compatibles avec ses centres d’intérêt. Nul besoin d’être Einstein pour comprendre le génie machiavélique de la plateforme. 
Si vous créez du contenu en lien avec votre business - la vente d’arcs à flèches, par exemple - vos vidéos tomberont sous les yeux d’un public sensible à ce que vous vendez. Une tonne de nouveaux clients potentiels en somme ! 

 

Alors, je dois me lancer, c’est bien ça ? 

 

Clairement, les exemples de réussites sont nombreux et ça donne envie. Mais je parlais ci-avant de “maelström chronophage”... 
Si c’est vrai du côté des utilisateurs, ce l’est aussi du côté des créateurs. 
Produire une vidéo, même si elle ne dure qu’une minute, ça dévore bien plus de 60 secondes, surtout au début. À vous de voir si vous pouvez consacrer plusieurs heures par semaine pour vous investir dans ce canal de communication. 
Si c’est le cas, je vous conseille de commencer par étudier le marché, de voir comment vos concurrents travaillent sur la plateforme et d’en comprendre les codes. Procurez-vous ensuite un appareil (smartphone ou caméra) capable de filmer en HD et de capter du son de façon propre. Vous pourrez alors vous jeter dans le grand bain ! 
Que vous soyez auto-entrepreneur, dirigeant d’une PME ou d’une ETI, ça vaut la peine d’y réfléchir. L’impact et les forces de ce canal d’acquisition ne cessent d’étonner !

 
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet