6 critères pour savoir si vos contenus textuels sont efficaces

Publié le 17/2/2014




Le contenu éditorial (textes) des pages de votre site est la base de tout. Il a un fort impact sur vos visiteurs (si vos visiteurs n'ont pas les informations qu'ils cherchent ils quitteront votre site), et sur vos positionnements dans les moteurs de recherche (Google analyse le thème de vos pages en fonction du contenu textuel qu'il y trouve).

Ces conseils s'appliquent à tous les types de texte, mais bien entendu il vous faudra les adapter en fonction de ce que vous écrivez : vous n'interpréterez pas ces conseils de la même façon si vous rédigez une description produit que si vous développez une thèse sur "la modélisation de la croissance des populations mutualistes" (WTF, cestquoiça ???).

Number 1 : Ecrivez-vous vos textes de façon naturelle ?

Ne cherchez pas la sur-optimisation avec tout un tas de mots clés qui rendent le texte difficilement lisible. Votre rédaction doit être claire et fluide, facile à lire et à comprendre. Une fois que vous avez terminé un texte, vérifier que des expressions clés importantes y apparaissent, si ce n'est pas le cas essayez de le transformer mais sans dénaturer votre texte.
L'objectif numéro 1 reste que vos visiteurs lisent et comprennent ce que vous écrivez.

Number 2 : Exposez-vous les informations importantes en premier ?

Essayez de débuter vos textes avec les notions les plus importantes. La personne qui va lire votre texte doit comprendre de quoi il s'agit dès les premières lignes.
Au besoin, vous pouvez commencer votre texte par une introduction (un chapeau) qui exposera les termes principaux du texte (une sorte de résumé), que vous développerez ensuite dans le corps du texte.
Ce conseil est valable pour un long texte, mais aussi pour une page composée de plusieurs petits textes (exemple : une catégorie dans une boutique). Dans ce second cas, essayez de mettre dans le haut de la page ce chapeau de quelques lignes qui présentera le thème général de la page.

Number 3 : Les informations que vous exposez sont-elles exhaustives ?

Partez du principe que le lecteur ne connait rien du sujet de la rédaction, aussi simple que celui-ci paraisse.
D'une part cela vous ouvrira des segments de visiteurs supplémentaires (vous vous adresserez à une part plus grande de la population, et d'autre part cela vous permettra de vous positionner sur un plus grand nombre de recherches dans Google (et dans les autres moteurs de recherche... si si il y en a d'autres... mais siiiiii je vous assure !).

Number 4 : Vos textes sont-ils de la bonne longueur ?

Ni trop long, ni trop court. 
Un texte trop court n'aura aucun impact sur le référencement de vos pages (pour cela, comptez un minimum de 200 ou 300 mots uniques).
Un texte trop long risquera de noyer vos visiteurs et de diluer le message que vous souhaitez passer. Si vous avez vraiment beaucoup de choses à dire, essayer de créer plusieurs pages, avec des contenus plus ciblés, et avec des liens entre-elles.

Number 5 : Vos textes sont-ils bien structurés ?

Pour vos internautes comme pour Google, un texte bien structuré est beaucoup plus simple à lire et à comprendre. Il faut bien entendu mettre un titre général à votre contenu (en haut de page), mais il faut également prendre le temps d'écrire des paragraphes introduits par des sous-titres.
Pour cela, il existe des formats standards (H1 pour le grand titre de la page, H2 pour les sous-titres, etc...). Dans votre interface Wifeo vous trouverez ces formats dans la liste déroulante "Formats" qui est à gauche de "Polices", sous les appellations "Titre 1", "Titre 2", etc.
Ces formats optimisent votre texte en facilitant la compréhension des moteurs de recherche. Vos articles auront ainsi plus de chances de bien se positionner dans les résultats des recherche.

Number 6 : Vos textes contiennent-ils des liens vers d'autres pages de votre site ?

Pour vos visiteurs comme pour les moteurs de recherche il est très intéressant de créer des liens internes (lien interne = lien entre 2 pages d'un même site) directement sur les mots clés importants du texte, pour ainsi renforcer le maillage interne de votre site.
Par exemple, si vous écrivez un texte sur les arômes du café guatémaltèque et que par ailleurs votre site contient une boutique qui vend du café guatémaltèque, mettez dans votre texte un lien vers cette page de votre boutique.
Attention cependant à ne pas en abuser. Trop de liens tue le lien !


PS : ah oui, aussi, n'oubliez pas de vous relirre relire !
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet