5 erreurs à ne pas commettre lorsqu'on lance sa propre activité

Publié le 10/3/2020




L'entrepreneuriat est un choix plébiscité par de plus en plus de personnes. Toutefois, cela demande une certaine organisation pour y arriver et réussir. Il y a en effet un certain nombre d'erreurs facile à éviter dès le début.

Voici 5 erreurs à éviter lors du lancement de sa propre activité, pour commencer dans de bonnes conditions et éviter les mauvaises surprises. Pour chacun de ces 5 points, ne vous contentez pas de la lecture de cet article que ne les abordes qu'en surface, mais n'hésitez pas à faire de plus amples recherches sur internet.

 

Ne pas se soucier du choix du statut (auto-entrepreneur, etc.)

Lorsque vous créez votre propre entreprise, la première des décisions administratives que vous allez prendre est celle de votre statut.

C'est de là qu'une partie de l'avenir de votre activité va se décider. De votre choix découlera les règles fiscales et comptables de votre entreprise.

De manière plus large, le statut conditionne les règles de rémunération. Si vous lancez votre activité comme indépendant, vous avez la possibilité d'opter pour 5 statuts différents : l'auto-entreprise, le portage salarial, l'EURL, l'EIRL et la SASU.

Pour un choix en fonction de vos objectifs, n'hésitez pas à faire des recherches sur internet, et rapprochez vous éventuellement d'un comptable qui saura vous donner les meilleurs conseils à ce sujet-là.

 

Ne pas surveiller sa comptabilité en continu.

Une entreprise qui fonctionne normalement et qui prospère est une entreprise dont la santé financière est bonne.

C'est pour cela que ne pas suivre sa comptabilité de manière régulière peut amener à des désagréments. Suivre son chiffre d'affaires au quotidien permet de mettre en place les actions nécessaires pour son développement. Un cap aussi important dans le règlement des factures des clients qui sans contrôle peuvent très vite être oubliées.

Avec l'aide d'un professionnel, les chiffres de votre comptabilité lui permettront de vous conseiller sur les évolutions à entreprendre en terme de stratégie ou de fonctionnement de l'entreprise. Enfin, il est clair qu'un suivi régulier permet d'anticiper le moindre problème.

 

Ne pas conserver ses documents comptable.

De manière plus générale que le suivi régulier de la comptabilité de votre entreprise, vous devez absolument conserver les documents comptable qui s'y référent.

Deux raisons vous amènent à ce principe.

La première est tout simplement légale, puisque vous devez être en mesure de justifier l'ensemble des écritures comptables de votre entreprise auprès de l'administration fiscale. Les documents seront la preuve de votre bonne gestion et lèveront tous les doutes.

La deuxième est de pouvoir se constituer une archive comptable pour comparer exactement plusieurs années entres elles et quelques fois aiguiller vos choix en terme de stratégie.

Toutefois certains documents peuvent être détruits après un certain nombre d'années. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre comptable pour savoir lesquelles.

 

Ne pas distinguer chiffre d'affaire et bénéfice.

La plus grande erreur que vous pouvez faire en lançant votre activité est celle de croire que votre chiffre d'affaires et votre bénéfice.

En vous basant sur cette affirmation, vous faites ressortir vos lacunes sur la gestion d'entreprise, et allez au devant de soucis financiers pour votre activité.

Si le chiffre d'affaires est la somme des biens ou services que vous avez vendu, il convient de lui soustraire les charges liées à l'entreprise, les salaires et la fiscalité pour que la part restante soit considéré comme du bénéfice.

Les premières années, soyez très prudent car votre expérience ne vous permettra pas, au début, de connaître les éventuelles charges cachée.

 

Ne pas distinguer argent de la société et argent personnel.

Faites bien la différence entre votre société et votre personne. Votre entreprise est une personne morale et vous une personne physique.

Cette même différence est à faire également sur l'argent.

Ce que l'entreprise récolte en terme d'argent n ‘est aucun cas à vous. Pour récupérer une partie de cet argent vous devez percevoir un salaire pour une activité précise au sein de l'entreprise, ce qui implique le paiement de charges et cotisations en plus.

Vous pouvez aussi attendre la fin de l'exercice comptable pour percevoir les bénéfices, somme sur laquelle les charges que l'entreprise doit auront été déduite.
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Vous recevrez un email contenant un lien de confirmation dans quelques instants.

Recevez notre newsletter

Nous vous aidons dans votre projet  entrepreneurial.

Après inscription, vous recevrez un email avec un lien à cliquer pour confirmer votre inscription !

Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet