Créer son activité : L'importance de se forcer à prendre des vacances

Publié le 2/3/2020




Le lancement de votre activité représente un engagement personnel de tous les instants et à tous les niveaux.

Ce degré d'investissement peut donner lieu à un réel dilemme quant à la prise de repos.

En effet, lorsqu'on est à ce point investi dans une telle mission, on peut se sentir obligé de ne jamais s'arrêter. Or, ce comportement, bien qu'il soit naturel et compréhensif, peut s'avérer contreproductif voire nuisible, si vous ne parvenez pas à lâcher prise de temps en temps.

 

L'occasion de prendre du recul

Ce comportement que d'aucun qualifierait de jusqu'au-boutiste provient de plusieurs facteurs.

Tout d'abord, il est possible de ressentir un sentiment de culpabilité à l'idée de s'arrêter, qui peut résulter d'une forme de peur de l'échec, et vous force à continuer coûte que coûte. De plus, dans un univers ultra-connecté, les opportunités peuvent survenir à tout moment et vous pouvez éprouver une forme de « FOMO » - Fear of missing out – ; la peur à l'idée d'en rater une.
Or, une réelle coupure est nécessaire pour faire perdurer et prospérer votre activité, elle est indispensable pour vous préserver vous-même.

En effet, un travail acharné, sans aucune coupure, multiplie les risques de fatigue physique et d'épuisement psychologique. Ces états sont les effets des risques psychosociaux et dont le stress, le surmenage et parfois l'isolement, sont des conséquences directes. Il est important de vous prémunir contre ces risques car ils entrainent une déficience de vos fonctions cognitives, une baisse de performance significative et une démotivation, autant de facteurs pouvant, à terme, nuire à votre entreprise.

Le temps des vacances est sacré, il représente même une opportunité. En effet, lorsqu'on travaille sans compter ses heures, on se retrouve rapidement la tête dans le guidon, submergé par les contraintes, les enjeux et les délais.
Pour prospérer, vous devez prendre le recul nécessaire afin faire le bilan de votre travail. Grâce à une période de coupure vous parviendrez à avoir cette vision holistique qui sera bénéfique pour développer de nouvelles idées, corriger des processus pour les rendre plus efficients. Le repos sera également un facteur précieux de regain de dynamisme et de motivation. Enfin, la prise de repos est indispensable pour maintenir un équilibre de vie sain.

En effet, si vous ne prenez jamais de vraies vacances, vous allez d'une part vous épuiser, mais vous allez aussi manquer de recule, et finir par tourner en rond (surtout si vous travaillez seul).
CLIQUEZ POUR TWEETER


 

Garder le bon équilibre de vie

Toute réussite se forge grâce au soutien de ceux qui vous sont chers. L'entreprenariat n'est pas une démarche solitaire, elle est généralement issue d'un processus commun entre vos idées, votre courage et l'appui de vos proches. Lorsqu'on crée son activité, l'idée n'est pas de prioriser votre vie professionnelle au détriment de votre vie privée. Pour réussir, vous devrez maintenir un équilibre entre ces deux sphères.

Si vous ne vous accordez pas du temps, vous n'en accordez pas à vos proches non plus. Et malgré tout leur soutien, si le temps de l'effort se prolonge pendant plusieurs années, vous finirez par mettre en péril votre sphère privée et, in fine, votre projet professionnel. Accordez-vous du temps et donnez de la considération à vos proches à l'occasion de moments privilégiés. La création d'une activité doit représenter l'aboutissement d'un épanouissement personnel. Ainsi l'important est d'en profiter et quoi de mieux pour y parvenir qu'une longue coupure permettant de se ressourcer ?

 

Quelle durée pour cette coupure ?

Lorsqu'on parle de coupure, il convient de préciser qu'elle doit représenter un laps de temps significatif.
Il ne s'agit pas de s'accorder simplement un week-end de temps en temps. La durée d'un week-end ne permet pas de se détacher émotionnellement de votre quotidien. L'abandon psychologique démarre généralement 3 jours après vous être arrêté. Couplé à cela, il vous faudra suffisamment de temps pour vivre des instants de déconnexion, qui permettront de vous vider l'esprit et passer du temps avec votre entourage. Ainsi il convient de rajouter une bonne semaine de détente afin d'actionner parfaitement le bouton « off ».

En faisant les comptes, on constate que la durée minimum de la coupure doit être de 7-10 jours, mais libre à vous d'en prendre plus. Certains trouveront cette période beaucoup trop longue, pouvant mettre en péril leur entreprise. Mais, si elle n'intervient qu'une fois dans l'année, la coupure se doit être conséquente. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, grâce aux bénéfices de cette déconnexion, vous pourrez repartir du bon pied, pour le restant de l'année, avec les nouvelles idées qu'elle aura permis de développer.



Les petits + de la rédaction...
  • Vous avez peur que faire une pause mette en danger votre entreprise ? Changez de paradigme, et encrez-vous dans la tête que faire une pause est au contraire bénéfique pour votre entreprise. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour votre entreprise.
  • Si vous avez des contraintes qui vous empèchent formellement de prendre des vacances (cela peut arriver), alors tentez de vous fixer parmis les objectifs de l'année de trouver une parade pour contourner ces contraintes. Ne remettez pas la chose à plus tard.
  • Si vraiment vous n'arrivez pas à vous convaincre de décrocher, optez pour des "semi-vacances". Par exemple en vous autorisant à travailler 2h par jour durant ce break. Il est très probable que cela soit un premier pas vers de vraies vacances ;-)
 

Du côté de Wifeo...

Wifeo est une petite entreprise, constituée d'une petite équipe. Très dynamique, passionnée, pleine d'idées et de talent, mais cela reste une petite équipe. Chaque membre de l'équipe est donc indispensable.
Pour autant, il est parfaitement intégré que prendre des congés pour décrocher et faire une pause dans ces passionnantes activités est important. A commencer par Robin, le fondateur de la société qui a, pendant de nombreuses années, refusé de prendre le moindre congé. Mais qui a finalement appris à lui aussi s'octroyer quelques vacances au plus grand bénéfice de sa créativité !
Partager...
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur LinkedIn




Vous avez un peu de temps devant vous ? Lisez aussi :

Concrétisez votre projet